EXPO DIANE ARBUS

Diane Arbus, l’écorchée vive

«Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle vous en dit, moins vous en savez.»«Je crois vraiment qu’il y a des choses que personne ne verrait si je ne les photographiais pas.» C’est avec ces quelques vérités que Diane Arbus (1923-1971), grande photographe américaine qualifie son travail. Pour la première fois en France, une rétrospective lui est consacrée, présentant plus de 200 de ses clichés, réalisés pour la plupart dans le New York des années 50 et 60.

Au travers de portraits d’enfants, de couples, de forains, de familles des classes moyennes, de nudistes, d’excentriques et de travestis, elle expose la relation entre apparence et identité, illusion et croyance, théâtre et réalité. Car Diane Arbus ne juge pas les personnes qu’elle photographie, mais témoigne simplement, dans une réalité et une intimité parfois choquantes, du quotidien d’hommes et de femmes.


Crédit photo : Arno Gisinger

Ainsi, chacune de ses photos est liée à une rencontre, une histoire, qu’il est bon de connaître pour admirer le travail de cette immense photographe, réalisé en à peine 15 ans. Car son obsession fut de révéler la singularité de chaque être, entre normalité et anormalité, conduisant parfois à une certaine folie ou perversité, à un certain dénuement. Diane Arbus avait raison, nous avons vu des choses que nous n’aurions jamais eu l’occasion de voir sans elle…

Exposition Diane Arbus jusqu’au 5 février 2012 au Jeu de Paume.
Ouvert le mardi de 12h à 21h, du mercredi au vendredi de 12h à 19h, et le samedi et le dimanche de 10h à 19h.
Plein tarif: 8,50€ / Tarif réduit: 5,50€.
«Mardis jeunes»: entrée gratuite pour les étudiants et les visiteurs de moins de 26 ans, le dernier mardi du mois, de 17h à 21h.

Jeu de Paume
1, place de la Concorde
75008 Paris
France
T.: +33.(0)1.47.03.12.50