EROSIONS

La photo fait son retour à l’Elysées Mermoz!

Erosions propose au spectateur un choix de photographies, extraites de différents ensembles, mises en relation dans l’espace d’exposition.

Celles-ci donnent à voir des instants suspendus : intervalles qui suggèrent l’avant ou l’après d’un évènement important et dramatique, non-dit et non expliqué, sans doute déterminant pour les personnages qu’on croise dans les images. Pris dans leurs pensées, ils mettent à distance leur environnement, comme avant de faire un choix et d’agir. Les architectures qui pourraient constituer des lieux de vie restent elles aussi en attente.

Les remous d’un fleuve, l’érosion des montagnes ou d’un rocher solitaire nous renvoient aux infimes mouvements qui façonnent les paysages, dans une durée autre que l’intervalle dans laquelle se trouvent les personnages. Un paysage minéral, envahi par la brume, propose un contrepoint, suggérant un possible exode.

Les éléments visibles dans les photographies deviennent les indices d’une fiction en creux. Comme extraites d’un film imaginaire, les photographies proposent au spectateur une énigme à partir du hors champ des images.

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy, Margaret Dearing est née en 1979 à Paris, où elle vit et travaille. Représentations possibles d’un moment-charnière et dramatique, ses photographies présentent des fictions qui évoquent une séparation avec le monde construit par l’homme. Elle s’interroge sur l’organisation des paysages contemporains et l’instrumentalisation de l’environnement, sur la façon dont nous percevons et vivons les espaces construits et aménagés par l’homme. Elle cherche à rendre visible dans ses ensembles d’images les rapports d’échelle et d’influences entre paysages, lieux construits et individus.

Margaret Dearing expose régulièrement son travail.
Principales expositions: Rencontres Photographiques de Solignac, 2012; Intervalle, Galerie du Pavillon, 2011; Mois Off de la photographie, Paris, 2010; Faux Raccord, Galerie 19, Angers, 2010; Galerie du Haut-Pavé, Paris, 2008; Fallen, F-stop International Photography festival, Leipzig 2008; Niveau O, Galerie de l’Erban, Nantes, 2008; Yokohama VDO COLLECTION 07, Red Brick Ware House, Yokohama, Japon, 2007.

Exposition Erosions de Margaret Dearing à l’Hôtel Elysées Mermoz, du 24 mai au 31 août 2012.