TIM BURTON

Jusqu’au 5 août

La Cinémathèque française à l’heure Burtonienne

Après la Beauté Animale le mois dernier, nous avons aujourd’hui craqué pour l’exposition Tim Burton à la Cinémathèque française. Nous vous livrons ci-dessous les remarques de Guillaume Ansanay-Alex de Carpe Webem.


Edward aux mains d’argent (Edward Scissorhands)
Réalisé par Tim Burton (1990)
Twentieth Century Fox. / Photofest. © Twentieth Century Fox

Un réalisateur gothique et poétique
La Cinémathèque française rend hommage à ce réalisateur américain hors du commun, à l’origine des films «Edward aux mains d’argent» ou encore de «Big Fish», et nous dévoile 700 dessins, photographies, figurines, maquettes, qui sont la trame de son univers cinématographique. «Comment muséaliser l’œuvre d’un réalisateur? Eh bien, par chance, Tim Burton est avant tout dessinateur. Pour cet homme qui se dit peu loquace, le dessin est le langage premier, naturel. Il dessine constamment, sur tout ce qui lui tombe sous la main, oubliant la technique pour mieux laisser libre cours à son imagination.» Une occasion unique de découvrir une nouvelle facette de son art et de son talent.


Tim Burton, Sans titre (Doodle Pad Series – Série de gribouillages sur bloc de papier). 1989–1993.
Encre et crayon de couleur sur papier, 43.2 x 61 cm.
Collection privée © 2011 Tim Burton


Sweeney Todd : le diabolique barbier de Fleet Street
(Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street)
Réalisé par Tim Burton (2007)
Photo Credit: Leah Gallo
© Warner Bros/DreamWorks LLC

Exposition «Tim Burton», à la Cinémathèque française jusqu’au 5 août 2012.

Découvrez la chronique complète de Carpe Webem ici!